Baisse de la notation de la Tunisie

Moodys

Le 23 février 2021, l’agence de notation, Moody’s a baissé la notation de la Tunisie de B2 à B3, en maintenant les perspectives de cette notation à « négatives ».

Moody’s a estimé à travers cette décision que la capacité de la Tunisie à réaliser le processus de réformes et assainissement budgétaire et aussi à réaliser la restructuration du secteur public n’est pas garantie.

Cette notation est expliquée aussi par Moody’s du fait de l’impact du Covit-19 sur l’économie et les difficultés associées au remboursement des dettes par la Tunisie.

Pour les perspectives négatives, Moody’s est en doute quant à la capacité de la Tunisie d’avoir le même niveau d’accès aux marchés financiers internationaux et avec des conditions favorables.

Par ailleurs, le FMI a décrit la situation en Tunisie comme suit :

Diminution du PIB de 8,2 % en 2020 : un important ralentissement économique.

Augmentation du taux de chômage pour passer à 16,2 % en septembre.

Diminution de l’inflation grâce à la diminution de la demande intérieure et de la baisse des prix des carburants.

Diminution du déficit des transactions courantes à 6,8 % du PIB, du fait de la baisse de la demande d’importations.

Augmentation du déficit budgétaire pour atteindre 11,5 % du PIB. Les recettes fiscales ont diminué. Les recrutements supplémentaires dans la fonction publique (principalement la santé : covit-19) ont fait hausser la masse salariale de la fonction publique à 17,6 % du PIB, ce qui représente l’un des taux de salaire le plus élevé du monde.

Leave A Reply